La base de données

 
Retour à la liste
Génocide arménien: Aznavour devant la flamme du soldat inconnu
Description Imprimer

 

 
 
 
 

Numéro de notice VID116570

Titre : Génocide arménien: Aznavour devant la flamme du soldat inconnu

Durée : 00:02:13

Date : 2010-04-24

Générique : JRI : Aurore Mésenge; Clotilde Gourlet

Mot clé : Lieux : France; Paris

Résumé
Le chanteur Charles Aznavour a ravivé samedi à Paris la flamme du soldat inconnu à l'Arc de Triomphe où a pris fin une manifestation de plusieurs milliers de membres de la communauté arménienne pour commémorer le génocide arménien de 1915-1917.Images et sonores.

Séquences
SONORE 1, Charles Aznavour, chanteur, 20 sec :"On n'est pas venu ici pour dire il y a eu ceci, cela, on est venu pour commémorer quelque chose de très important. C'est pas une marche de protestation contre quelqu'un ou un peuple, pas du tout, c'est pour notre peuple à nous."SONORE 2, Charles Aznavour, chanteur, 14 sec :"Je pense oui que c'est important... Surtout que ça n'est pas un défilé de protestation, ou de contestation, c'est un défilé de coeur."IMAGES (1'34")- Charles Aznavour dépose une gerbe devant la flamme du soldat inconnu- divers plans de la cérémonie sous l'Arc de TriompheImages tournées le 24 avril 2010 sous l'Arc de Triomphe à Paris (source : AFPTV).___________________________________________Arménie-Turquie-France-histoire Commémoration du génocide arménien: Aznavour ravive la flamme du soldat inconnu PARIS, 24 avr 2010 (AFP) - Le chanteur Charles Aznavour a ravivé samedi à Paris la flamme du soldat inconnu à l'Arc de Triomphe où a pris fin une manifestation de plusieurs milliers de membres de la communauté arménienne pour commémorer le génocide arménien de 1915-1917, a constaté une journaliste de l'AFP. Le chanteur, âgé de 85 ans et fils d'Arméniens, était notamment accompagné de l'ambassadeur d'Arménie en France et de représentants des communautés arménienne, kurde, grec et assyro-chaldéenne. "Nous ne sommes pas venus contre les Turcs mais pour le massacre des Arméniens", a-t-il affirmé, estimant devant des journalistes que la réconciliation avec la Turquie "ne sera pas facile mais c'est obligatoire, ça doit arriver". Quelque 6 à 7.000 personnes selon les organisateurs, 2.600 selon la police ont manifesté samedi en direction des Champs-Elysées, criant notamment "Justice pour le peuple arménien", pour réclamer la reconnaissance du génocide par la Turquie et le vote en France d'une loi pénalisant la négation de ce génocide.

Source AFPTV

Format MPEG2

Liste des matériels

Référence matérielFormat matérielTCinTCout
VID116570.mpgMPEG2
VID116570_vis.mp4MPEG401:00:00:0001:02:12:00