La base de données

 
Retour à la liste
Mai 68 revient grâce à ses collections d'affiches
Description Imprimer
 
 
 

Numéro de notice VID1152868_FR

Titre : Mai 68 revient grâce à ses collections d'affiches

Date : 2018-03-09

Genre : Information

Mot clé : MC : SUJET; FRANCE; Mai; 68; anniversaire; affiches; ENCHERES
Lieux : FRA; Paris

Résumé
A moins de deux mois de la célébration du cinquantenaire de mai 1968, plusieurs maisons de vente organisent des enchères pour des affiches de cette période. Le collectionneur Laurent Storch met en vente mardi ses 500 affiches, qui seront exposées tout le week-end chez Artcurial à Paris. SUJET

Séquences
SCRIPTC’était devenu son dada. Collectionner toutes les affiches de mai 68. En l’espace de trente ans, ce producteur passionné de politique et d’art graphique en a rassemblé 500 exemplaires qu’il met aux enchères aujourd’hui. - SONORE Laurent Storch, collectionneur (français, homme, 11 sec):« Ca correspond à six semaines de production, à peu près de la mi-mai à fin juin. Et pendant que les étudiants en réalité exhortaient les gens à faire la grève, eux, ils travaillaient d’arrache-pied en réalité »Produites quotidiennement en sérigraphie dans les ateliers parisiens des Beaux-Arts ou des Arts-déco, les affiches étaient élaborées dans le plus grand secret. Mais Laurent Storch, qui n’avait que six ans en mai 68, a pu se faire raconter comment ça se passait.- SONORE Laurent Storch, collectionneur (français, homme, 21 sec):« Il y avait à partir d’un fait d’actualité une sorte de conférence de rédaction. Les gens d’un côté imaginaient des dessins, des gens de l’autre côté imaginaient des mots et il y avait une assemblée générale, tenue par des maoïstes en général, qui décidait quels sont les bons mots, quels sont les slogans et surtout, est-ce que ce qui est dit est suffisamment simple pour être percutant et compris immédiatement »Des slogans qui restent aujourd’hui largement ancrés dans la mémoire collective. Imprimées avec de l’encre et du papier livrés chaque jour par des sympathisants, les affiches pouvaient même être produites en plusieurs couleurs, pour relancer l’attention.- SONORE Laurent Storch, collectionneur (français, homme, 26 sec):« Celle-là, elle est hyper célèbre puisque c’est le slogan qui a été repris dans la rue +Etudiant-diant-diant, CRS-S-S+ Il y en a beaucoup, beaucoup de sortes. Il y a le CRS sans le SS, le CRS dans toutes les couleurs, en noir, en rouge, en vert, en bleu comme celle-ci. Il y avait un bandeau qui était mis +SS+ qui au départ était différencié et puis il y en a eu une comme ça avec le bouclier, il n’y a pas marqué CRS, il y a juste le logo de la SS, ce qui était quand même extrêmement violent, même pour l’époque »Les affiches sont mises à prix à partir de 150 euros et pourraient atteindre plusieurs milliers d’euros…. Ironie de cette vente aux enchères: elle aura lieu dans l’Hôtel Marcel Dassault, le richissime avionneur qui n’a jamais trop goûté à l’esprit de 68.SHOTLISTPARIS, FRANCE. 8 MARS 2018SOURCE: AFPTV / G. BONNET- PM Laurent Storch examinant ses affiches- Pano Laurent Storch regardant des affiches- SONORE Laurent Storch- PL salle d'exposition du cabinet Artcurial avec affiches en cours d'installation- PM catalogue affiches 68- PANO catalogue affiches 68- SONORE Laurent Storch- PS affiche "Sois jeune et tais toi"- ZOOM sur affiche "Ne soyez pas des moutons"- PANO affiches au sol avant installation- SONORE Laurent Storch, qui montre affiche "CRS SS"- PM Laurent Storch consultant son catalogue- PS intérieur catalogue- PANO mur d'affiches mis en place à l'extérieur de l'hôtel Marcel Dassault vers façade hôtelEXTRA-RUSHES - 00:41- Divers plans de la mise en place de l'exposition des affiches de Laurent Storch===FIN

Notes Laurent Storch, collectionneur

Source AFPTV

Format MPEG4

Couleur Couleur

Son Sonore

Version internationale

Liste des matériels

Référence matérielFormat matérielTCinTCout
VID1152868_FR.mp400:00:00:0000:00:00:00
VID1152868_FR_vis.mp4MPEG400:00:00:0000:02:53:00