La base de données

 
Retour à la liste
"On est au bord du gouffre": à Nice, les internes entrent en grève illimitée
Description Imprimer
 
 
 

Numéro de notice VIDI1MY26D_FR

Titre : "On est au bord du gouffre": à Nice, les internes entrent en grève illimitée

Date : 2019-12-10

Genre : Information

Mot clé : MC : ITV; IMAGES; FRANCE; social; Grèves; Santé; université; MEDECINS
Lieux : FRA; Alpes-maritimes; Nice

Résumé
"Sans les internes, tout le système s'écroule, or on est déjà au bord du gouffre": à Nice, plusieurs centaines d'internes sont réunis dans les locaux de la faculté de médecine afin d'officialiser leur entrée en grève illimitée, à l'appel de leur principal syndicat (Isni, pour réclamer une amélioration de leur statut. IMAGES ET SONORES

Séquences
SHOTLISTNICE, ALPES-MARITIMES, FRANCE10 DÉCEMBRE 2019SOURCE : AFPTVIMAGES (01:06)1. Panoramique gauche-droite amphithéâtre de la faculté de médecine de Nice2. Plan serré inscription "en grève" sur le tableau de l'amphithéâtre3. Plan moyen amphithéâtre de la fac de médecine4. Plan large amphithéâtre de la fac de médecine5. Plan serré Pierre Colaux, président du syndicat des internes de Nice6. Plan serré Pierre Colaux, président du syndicat des internes de Nice7. Plan moyen Pierre Colaux, président du syndicat des internes de Nice8. Plan moyen Pierre Colaux, président du syndicat des internes de Nice/ LIVE: "J'ai envie de travailler plus pour pouvoir me former, être un bon chirurgien, c'est aussi leur choix. Ce qu'on demande juste à travers cette revendication, c'est qu'on soit reconnus. Qu'on nous dise pas: tout le monde ferme les yeux sur le travail des internes"9. SONORE 1 - Caroline Cointat, interne en chirurgie orthopédique à Nice (femme, français, 13 sec) : "Avec les mesures qui sont prises à l'heure actuelle par le gouvernement, la place médicale dans les hôpitaux est de moins en moins présente et notre formation est en train d'en pâtir."10. SONORE 2 - Pierre Colaux, président du syndicat des internes de la ville de Nice (homme, français, 24 sec) : "Sans l'interne, sans les internes, l'hôpital public ne tourne pas. Sans les internes, la permanence des soins n'est pas assurée. Sans les internes, tout le système s'écroule, or on est déjà au bord du gouffre. Les internes ne se mettent jamais en grève. S'ils se mettent en grève, c'est vraiment que la situation est au bord du gouffre dans lequel l'hôpital public et l'internat va sombrer si l'on n'arrive pas à faire entendre nos revendications."///-----------------------------------------------------------

Notes - Caroline Cointat, interne en chirurgie orthopédique à Nice - Pierre Colaux, président du syndicat des internes de la ville de Nice

Source AFPTV

Format MPEG4

Couleur Couleur

Son Sonore

Version internationale

Liste des matériels

Référence matérielFormat matérielTCinTCout
VIDI1MY26D_FR.mp4MP400:00:00:0000:00:00:00
VIDI1MY26D_FR_vis.mp4MPEG400:00:00:0000:01:49:00